La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

  

  42. Auto-Désactivation d'Ancre

 La technique de la Désactivation d’Ancre permet de supprimer un schéma négatif (mode de pensée ou de comportement, état émotionnel...), en désactivant une ancre, à laquelle vous aurez préalablement associé cette réaction.

 

  Deux ancrages, l'un négatif, l'autre positif, sont créés sur deux points différents.

 

  L'ancre positive doit être plus puissante que la négative (la personne - ou vous-même, dans le cas d'une Auto-Désactivation d'Ancre, devra donc être associée à l'EdR positif amplifié lors de la création de l'Ancrage positif, et dissociée du schéma négatif, par exemple en le visualisant sur un écran de cinéma imaginaire, lors de la création de l'Ancrage négatif).

 

  L’ancre négative est désactivée par l’activation simultanée des deux ancres, la positive, plus puissante, gommant l’autre.

 

  Une fois que la Désactivation d’Ancre sera effectuée, l’ancre positive sera théoriquement toujours active et vous pourrez la réutiliser par simple réactivation, pour retrouver l'EdR associé, la recharger, ou encore réaliser un Transfert d'EdR.

 

  Lorsque cette technique est pratiquée sur - et par - soi-même, on parle alors d’Auto-Désactivation d’Ancre.

 

  1. Déterminez, d'une part, le schéma négatif dont vous voulez vous libérer (par exemple, un état un stress), et d'autre part, l'EdR positif que vous utiliserez pour l'exercice (par exemple, un état de confiance en soi).

 

  2. Fermez les yeux, respirez calmement et détendez-vous. Imaginez-vous dans une salle de cinéma, installez-vous confortablement, et visualisez sur l'écran devant vous (donc dissocié), un souvenir récent, ou peut-être plus ancien, dans lequel la personne que vous étiez adoptait le schéma négatif dont vous voulez vous libérer. Puis posez l'ancre négative (par exemple, en formant un cercle entre le pouce et l'index de la main gauche).

 

  3. Vérifiez l'ancre négative en la réactivant un instant.

 

  4. Quittez la salle de cinéma imaginaire, et remémorez-vous un souvenir récent, ou peut-être plus ancien, dans lequel vous vous trouvez dans l’EdR positif. Faites comme si vous y étiez réellement (donc associé), et prenez tout le temps dont vous avez besoin pour retrouver tous les éléments de la scène : Voyez tout ce qu’il y a à voir, entendez tout ce qu’il y a à entendre, et ressentez tout ce qu’il y a à ressentir. Vivez pleinement cette expérience, de l’intérieur. Amplifiez au maximum votre vécu de la situation : par exemple, détaillez les objets du décor, les couleurs, augmentez le volume sonore, retrouvez et ressentez toute l’aisance et la confiance en vous-même telles que vous les avez ressenties à l’époque. Si vous n’avez jamais vécu cet EdR et que vous ne pouvez donc pas en retrouver le souvenir, vous avez la possibilité de le créer. Puis posez l'ancre positive (par exemple, en formant un cercle entre le pouce et l'index, mais cette fois-ci de la main droite).

 

  5. Vérifiez l'ancre positive en la réactivant un instant.

 

  6. Activez simultanément les deux ancres pendant environ trente secondes à une minute (donc reformez les deux cercles dans les deux mains).

 

  7. Relâchez progressivement les deux ancres en commençant par la négative.

 

  8. Faites comme si vous vouliez réactiver l'ancre négative, et constatez alors que le schéma négatif auquel elle était liée n'apparaît plus. Félicitations, vous avez désactivé l'ancre négative, et vous êtes en conséquence libéré du mode de fonctionnement négatif !